Sélectionner une page
[…]

AU début, Syméon crut que c’était un kiwi ou une noix de coco mutante.

Le vieux Tumiis fut formel : c’était bien un oeuf, que Cig avait trouvé et rapporté depuis le terrier du goupil.

Un oeuf tout couvert de poils soyeux sur sa partie inférieure.

Il expliqua à Syméon que, sûrement, cette étrange toison permettait de garder la chaleur et assurer une température idéale jusqu’à l’éclosion.

Ce que le vieux Tumiis qui savait tout, ne savait pas, c’est quel genre d’oiseau habitait cette singulière coquille. Mais ce dont il était sûr, en mirant l’oeuf face au soleil, c’est qu’il était vivant…

 

[à suivre…]
0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
Partagez