Sélectionner une page

Ciig ! Ciiiiiig ! Crièrent les canes.
CIIIIIIIIIIIIIG !!!! Hurla Syméon.
…mmrrmrrrôOOoodeurrr…Gronda Cig.

En trois bonds silencieux de ses pattes élastiques et cotonneuses, il fut sur le goupil.
Courageux mais pas téméraire, le voleur lâcha son déjeuner et tourna les talons. Le chien-chasseur engagea la poursuite.

 

Il revint deux heures plus tard.
Sans dépouille glorieuse à exhiber.
Et Syméon, malgré sa honte d’avoir failli à son devoir, et sa frayeur de perdre encore des canards, en fut presque soulagé.
Non, Cig rapportait autre chose dans sa gueule, quelque chose qu’il portait avec beaucoup de précautions…

0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
Partagez