Le troisième compagnon de ce récit mythique, qu’Olga et Liliola vont chercher pour résoudre le mystère de la perle noire, c’est un chasseur de cauchemar : Odomar est-il nommé dans ce récit.

Mais on n’est pas vraiment sûr de son nom véritable. D’après le vieux Sogümadur, ce guerrier légendaire apparaît dans de très nombreux manuscrits nhours sous des noms différents, mais seuls ceux qui savent décrypter, arrivent à relier les traces de ses passages mystérieux.

On dit notamment qu’il élevait des abeilles, et qu’il avait une technique secrète pour attirer les cauchemars, grâce à des pièges à miels aux fragrances de plantes inconnues.

On dit aussi que son cheval de combat était né blanc, d’un blanc nacré comme les perles du collier d’Olga. Mais qu’ils avaient affronté tellement de peurs nocturnes, que le suif du Noir avait fini par imprégner la robe du destrier. Au point de pouvoir se changer en brume et de se mouvoir furtivement dans l’ombre du vent.

Partagez
Tweetez
Enregistrer
Partagez