Sélectionner une page

« Au large dans la mer, l’eau est bleue comme les pétales du plus beau bleuet et transparente comme le plus pur cristal ; mais elle est si profonde qu’on ne peut y jeter l’ancre et qu’il faudrait mettre l’une sur l’autre bien des tours d’église pour que la dernière émerge à la surface. Tout en bas, les habitants des ondes ont leur demeure. »

« Le roi de la mer était veuf depuis de longues années, sa vieille maman tenait sa maison. C’était une femme d’esprit, mais fière de sa noblesse. Elle méritait du reste de grands éloges et cela surtout parce qu’elle aimait infiniment les petites princesses de la mer, filles de son fils. »

« Elles étaient six enfants charmantes, mais la plus jeune était la plus belle de toutes, la peau fine et transparente tel un pétale de rose blanche, les yeux bleus comme l’océan profond… »

« Quand vous aurez vos quinze ans, dit la grand-mère,vous aurez la permission de monter à la surface, de vous asseoir au clair de lune sur les rochers et de voir passer les grands vaisseaux qui naviguent et vous verrez les forêts et les villes, vous verrez ! »

« Aucune n’était plus impatiente que la plus jeune, justement celle qui avait le plus longtemps à attendre, la silencieuse, la pensive […] »

« Alors la petite sirène sortit de son jardin et nagea vers les tourbillons mugissants derrière lesquels habitait la sorcière. »

Ces images sont une commande de mon agent new-yorkais Astound. Tout au long du mois de décembre, ils organisent par semaine, la présentations d’un conte classique vu selon différents illustrateurs. La petite sirène m’a été attribuée. J’ai saisi l’occasion pour tester une nouvelle approche un peu différente de la couleur et de la lumière sur photoshop, dégageant un ressenti de peinture plus que de dessin.

Je commence toujours par de petites études rapides, avec des images de référence (ici des princesses russes pour la grand-mère)

Je fais ensuite un dessin plus précis au crayon…

…que je scanne, avant de me lancer dans la couleur sur photoshop !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

2 Partages
Partagez1
Tweetez1
Enregistrer
Partagez